Courrier de lecteur QJ du 28 juin 2016

COURRIER DES LECTEURS

À propos de l'unité du Jura bernois

CLAIRE-LISE COSTE, conseillère de ville Moutier

Suite à la résolution de la Conférence des maires du Jura bernois (CMJB) incitant les Prévôtois à rester Bernois, je lui dis: «L'unité du Jura bernois n'existe pas et n'a jamais existé!» La seule vraie unité est celle du peuple jurassien et du Jura historique que vous n'avez cessé de bafouer depuis 1975.

En votant favorablement à cette résolution, vous démontrez votre peur de voir le territoire de la Berne francophone diminuer comme peau de chagrin. Vous avez raison d'avoir peur, car le 18 juin 2017, les Prévôtois diront oui au canton du Jura. Moutier est le cœur du Jura et pour cette raison la ville a maintenu des liens avec le sud et le nord dans l'espoir d'une réunification sur l'ensemble du Jura historique. Le funeste 24 novembre 2013, la majorité des communes du sud ont tourné le dos aux Jurassiens, leur criant haut et fort «nous sommes Bernois». Les Prévôtois ont compris de manière douloureuse qu'il n'y avait plus d'espoir immédiat d'un Jura réunifié de Boncourt à la Neuveville.

Mais ce jour-là, ils ont aussi été libérés et peuvent vous abandonner à votre sort la conscience tranquille. Moutier peut enfin rentrer chez elle et vivre l'avenir radieux qu'elle mérite en représentant plus de 10% de la population de son canton et non plus 0.8% du vôtre. Les maires des communes de Belprahon, Grandval, Crémines et Sorvilier ont eu l'intelligence de laisser le dernier mot à leurs citoyens, contrairement à la présidente du CMJB qui a imposé aux siens de rester bernois.

Il faut assumer votre choix Madame et ne pas vouloir prendre les Prévôtois en otage.

MAJ

Mouvement autonomiste jurassien


Secrétariat général

Place Roland-Béguelin

2740 Moutier (Jura)

Suisse


Tél. +41 (0)32 493 49 44 (matin)

Fax +41 (0)32 493 16 46

secretariat@maj.ch